Actes de Mobilités et (r)évolutions numériques

 
L’observation des usages et des pratiques est rendue possible par la collecte de données de façon massive. Les apports et potentiels des technologies numériques et leurs capacités à changer les lignes de la mobilité interrogent les chercheurs en sciences humaines et sociales. La revue Netcom y consacre un numéro spécial. Celui-ci illustre une partie des communications présentées lors du 15 e colloque du groupe Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale (MSFS) de l’Association Internationale des Sociologues en Langue Française (AISLF). Intitulé « Mobilités et (r)évolutions numériques », ce colloque a eu lieu les 8 et 9 novembre 2016 à Marne-la-Vallée et était placé sous l’égide du Labex Futurs Urbains, de la Région Île-de-France et de l’Ifsttar. Si le terme « mobilités » était compris dans une acception large faisant référence au renouvellement des approches  conceptuelles et empiriques récentes de la mobilité dans les sciences sociales, les articles rassemblés s’intéressent plus spécifiquement aux déplacements, à la fois du point de vue des pratiques individuelles et des systèmes de transport sur lesquels elles se déploient.

Au total, 9 articles sont présentés dans ce numéro et explorent trois axes de réflexion. Ils ont pour objectif d’interroger les apports et potentiels innovants (ou non) des technologies numériques. Le premier s’intéresse au potentiel et aux limites des nouvelles données issues du numérique pour l’analyse de la mobilité. Les deuxième et troisième axes considèrent la façon dont des pratiques de déplacements sont transformées par le numérique. Toutefois, si le deuxième axe cible des offres nouvelles de mobilité, le troisième est plus centré sur un ensemble de pratiques.
ODD 11 : Villes et communautés durables: 
Auteur(s) de la ressource: 
Localisation(s): 
Albi
Montréal
Paris
Bangkok
Nom du référent de la contribution: 
Leslie Belton-Chevallier
Date du document: 
2017

Consulter d'autres publications