Appui à la gouvernance intercommunale à Maevatanana (AGIM, Madagascar)

 

Le projet AGIM, porté par l’ l’Organisme public de coopération intercommunale de Volamena (OPCI) (Madagascar) en coopération avec le Syndicat intercommunal d’alimentation en eau potable d’Ensisheim-Bollwiller, et la ville de Marckolsheim(France) a pour objectif de professionnaliser et autonomiser l’OPCI afin de l’aider à assurer seul son fonctionnement et son équilibre financier, notamment via :
- l’amélioration de ses capacités institutionnelles, techniques et de gouvernance locale,
- le développement local participatif,
- l’optimisation de la gestion de la gare routière.

Sur le plan administratif, l’OPCI a simplifié le système de collecte des impôts, en mettant en place une base de données fiscales et un système d’émission d’avis d’imposition. Une réforme et une décentralisation des services fonciers ont également été mises en œuvre à l’échelon intercommunal : recensement foncier via le PLOF (plan local d’occupation foncière), augmentation des recettes des communes par la création de guichets fonciers et la collecte de droits de certification foncière… Le service technique de l’OPCI a également œuvré dans la formation des élus et du personnel technique, permettant ainsi de renforcer les modèles de gouvernance de l’intercommunalité.  
Grâce à une forte fréquentation, les redevances de la gare routière intercommunale paient plus de la moitié des coûts du STI (service technique intercommunal) et permettent ainsi à l’OPCI d’aller plus loin dans l’autonomie financière.
La gare routière améliore aussi l’accessibilité de la ville carrefour de Maevatanana, permettant de désengorger les routes de la ville.

Consulter d'autres publications