PAMTAC-B : structurer l’approvisionnement alimentaire de Brazzaville en provenance des zones périurbaines

 
Dans la zone périurbaine de la capitale de la République du Congo, la majorité de l’économie est tournée vers l’approvisionnement alimentaire de Brazzaville. L’agriculture périurbaine exerce une forte pression sur les ressources naturelles (eau, sol, plantes), qui affecte l’environnement, la santé publique et la sécurité alimentaire.

Depuis 2016, ESSOR (association de solidarité internationale), AGRIDEV (association de développement durable) et le CJID (Club Jeunesse Infrastructures Développement) mènent un projet pilote d’Appui au Maraîchage, à la Transformation Agroalimentaire et à la Commercialisation des produits transformés à Brazzaville, avec le soutien de l’Agence Française de Développement.

En partenariat avec la Direction Départementale de l’Agriculture de Brazzaville, des diagnostics ont été menés dans des nouvelles zones maraîchères au centre et au nord de la ville. Ils confirment la pertinence d’étendre le dispositif en place à ces zones.
 

Objectifs globaux :
  • Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables autour de Brazzaville, et notamment les femmes,
  • Contribuer au renforcement de la société civile dans le secteur agricole et faciliter leur mise en réseau,
  • Contribuer aux efforts de l’Etat Congolais de développement de filières agricoles.

 

Consulter d'autres publications